Entretien avec Amélie, une précieuse aide pour les résidents d’un immeuble pour personnes âgées

sante-seniors

Les plats cuisinés à la cocotte en fonte régaleront toute la famille

 

Je suis Chloé, la petite-fille d’une adorable mamie qui vit au second étage d’un immeuble pour personnes âgées autonomes, je la visite presque tous les dimanches pour déjeuner et en plus du plaisir que j’ai d’être avec elle, je me régale. Ma grand-mère ne cuisine presque plus, elle n’a plus la force ni l’envie, heureusement il y a Amélie, une voisine de l’immeuble voisin qui lui prépare de savoureux plats. Je voulais absolument savoir les secrets de ses repas si appétissants, c’est ainsi que je me suis retrouvée assise dans son salon un dimanche matin vers 9 heures.

 

Bonjour Amélie, je vois que tu es déjà en plein travail, peux-tu me donner quelques infos à ton sujet?

Bonjour Chloé, je me prénomme Amélie, j’ai 48 ans, j’ai 2 enfants et je suis cuisinière. Je m’active parce que j’ai du retard sur mon planning de préparations des repas.

 

Si tu veux on peut reporter l’entretien, ce n’est pas urgent.

Ne t’inquiète pas, j’ai appris à faire plusieures choses en même temps, viens… tu vas m’aider en épluchant les carottes et ce qu’il y a dans le bol, c’est pour préparer un couscous. Vas-y, pose tes questions.

 

D’accord, j’aimerais savoir comment tu as eu l’idée de cuisiner, en particulier pour les habitants d’à côté?

Tu le sais puisque ta grand-mère réside là-bas, il n’y a que des personnes âgées même si elles sont capables de se prendre en charge, elles ont du mal à se nourrir correctement. Je m’en suis aperçue en allant au supermarché, il n’y avait que des repas industriels, des boîtes de conserves dans leurs paniers. J’ai longuement réfléchi et après quelques recherches, je me suis rendue compte que je suis loin d’être la seule personne inquiète pour nos anciens, j’ai donc eu l’idée de créer mon entreprise de portage de repas en priorité pour les personnes âgées.

 

Comment as-tu pris contact avec tes clients?

En premier lieu grâce au démarchage, puis le bouche à oreille a fonctionné! Aujourd’hui je croule sous les demandes, je vais devoir bientôt embaucher.

 

Quel est le secret de ton succès?

Je fais des repas traditionnels équilibrés avec des produits naturels qui ramènent mes clients dans leur jeunesse, ils me disent que ça leur fait du bien. Ensuite, comme ils ont un âge avancé, les aliments doivent être tendres et fondre dans la bouche car certains ont du mal à mâcher ou à déglutir, c’est pour cette raison que j’utilise les cocottes en fonte pour préparer tous mes plats. Elles sont le secret d’un repas goûteux, savoureux et facile à manger, tous mes clients sont satisfaits et ont retrouvé en général le plaisir de s’alimenter. Je publie les menus de la semaine sur mon site, ils passent leurs commandes par internet pour ceux qui sont connectés ou par téléphone, pour les autres, je m’adapte, j’essaie d’être accessible car c’est une population très fragile et qui a besoin de beaucoup d’attention.

 

Tu es vraiment à l’écoute de tes clients mais je suis tout de même étonnée par le nombre de cocottes en fonte alignées sur ton plan de travail.

Et elles ne sont pas toutes là, j’ai d’autres cocottes en fonte plus grandes ou plus petites, rondes ou ovales dans les placards, je les emploie selon les recettes que je confectionne, pour des plats salés ou sucrés.

 

En tout cas, bravo car j’ai eu l’occasion de déjeuner avec ma mamie et c’était succulent à chaque fois. Notre entrevue se termine là dessus, merci beaucoup Amélie d’avoir répondu à mes questions malgré ton programme surchargé, je te laisse à tes fourneaux, bonne chance et à bientôt.

 

Interview : Les conseils de François pour rouler à vélo sous la pluie

rouler à vélo sous la pluie

Vous allez peut-être vous demander quelle relation y a-t-il entre aide aux personnes âgées et rouler à vélo sous la pluie. C’est simple. Quelques-uns d’entre nous se déplacent à bicyclette pour rejoindre les maisons de retraite ou les habitations des personnes âgées que nous accompagnons. Comme le climat n’est pas toujours clément, nous avons fait quelques recherches pour pouvoir nous déplacer à vélo malgré la pluie. François, le vendeur d’une boutique de vélos nous a bien conseillé sur le sujet. Il s’occupe également du site web de la boutique et nous a donné encore plus d’informations pratiques.

rouler à vélo sous la pluie

Bonjour François du site antivolvelo.net ! Merci d’avoir accepté ce petit entretien.

Bonjour ! Je t’en prie ! C’est toujours un plaisir de parler vélo.

Ma première question serait : est-il possible de se déplacer régulièrement à vélo avec la pluie ?

Tout à fait ! D’ailleurs, si vous avez remarqué, les cyclistes ne disparaissent pas pour autant en automne. Avec le bon équipement et une bonne organisation, vous pouvez très bien rouler sous la pluie.

Comment ? Y a-t-il des mesures à prendre à part porter une cape imperméable pour rouler à vélo sous la pluie ?

Oui ! Pour rouler confortablement, une cape ne suffit pas. Pensez également à porter un surpantalon imperméable et des gants…imperméables également.
Si vous portez des lunettes, l’idéal serait d’avoir un casque à visière pour éviter que la pluie ne vous gâche la vue.
Ah, et dans la mesure du possible, misez sur les vêtements colorés, voire, à bandes réfléchissantes. Sous la pluie, les conducteurs n’ont pas tous une très bonne visibilité. Chaque cycliste doit éviter de se faire renverser.

Et par rapport au vélo ? Des équipements spéciaux sont-ils en vente pour rouler sous la pluie avec ? Comme un antivol?

Déjà, période de pluie ou non, il faudrait avoir de bons éclairages, tant à l’avant qu’à l’arrière. Les réflecteurs de lumière sont également essentiels.
Ensuite, pensez à installer des garde-boue lorsque la saison de pluie pointe le bout de son nez.
Et bien évidemment mettez votre bicyclette à l’abri quand vous ne roulez pas. C’est toujours bien d’avoir une housse.

Dites-moi François, est-ce que la pluie risque d’endommager le vélo d’une manière ou d’une autre ?

Avec les bons gestes, cela ne devrait pas arriver à ce stade. Une fois que vous arriverez à destination, n ‘oubliez jamais de secouer un peu la bicyclette pour enlever l’eau qui se serait accumulée ou incrustée par-ci par-là.
Puis essuyez la chaîne et graissez-la un peu. Avec ces bonnes habitudes, il ne devrait pas y avoir de problème.

Pour votre antivol vous pouvez choisir un des modèle de notre sélection sur antivolvelo.net pour être sûr de faire un bon choix !

Merci pour ces conseils pratiques dont je n’avais aucunement idée auparavant. Vous avez autre chose à rajouter par rapport à la conduite sous la pluie ?

Oui ! Il faut redoubler de vigilance en période de pluie. Roulez moins vite, assurez-vous que vos freins soient en bon état et faites attention à certaines surfaces qui deviennent plus glissantes quand il pleut. C’est le cas des plaques d’égouts et des surfaces métalliques en général, mais aussi des passages pour piétons et des autres zones peintes.

Encore merci François ! À la prochaine !

Je vous en prie ! Oui, à bientôt j’espère !